Sur la route avec bébé

Par Katia Bricka

Je suis maman depuis neuf mois déjà de la petite Naomie. Un bébé excessivement énergique, ultra éveillée (ça en est troublant je vous jure) et qui préfère jouer plutôt que dormir ! On l’aime comme ça notre petite cocotte d’amour. Je n’ai pas fait de longs voyages encore avec elle. Présentement, nous souhaitons partir en France l’été prochain pour aller visiter ma famille, mais rien n’est certain pour le moment.

Par contre, j’ai déjà fait trois petits « roadtrip » avec elle et son papa. Quand elle avait deux mois, nous sommes allés passer trois jours à Québec puisque je faisais le Salon du livre. Ensuite, quand elle avait trois mois, nous sommes allés au chalet pour trois jours aussi. Et finalement, à ses huit mois, nous sommes allés à Magog voir les belles couleurs d’automne. Nous avons pris une petite pause de longues sorties parce que notre fille déteste les longs trajets en voiture et mon mari et moi trouvons ça très difficile de l’entendre pleurer pendant des heures…

Cet article a donc pour unique but de vous partager mes quelques astuces, ainsi qu’une petite liste à cocher pour ne rien oublier lorsqu’on part faire de courtes escapades en voiture avec un bébé.

Prendre la route au moment de la sieste

Il est possible que votre bébé soit super relax en voiture, peu importe si c’est le moment de dormir ou non. Si c’est le cas, je vous envie un peu et je vous dis c’est tiguidou comme ça ! Si votre bébé est comme Naomie, je vous recommande fortement de partir un petit dix minutes avant sa sieste. En voiture, elle a tendance à dormir plus longtemps. Donc c’est parfait pour débuter le trajet ! Au réveil, assurez vous d’avoir un jouet (sécuritaire pour la voiture) à porter de main.

S’équiper en collations

Si votre bébé est en âge de pouvoir manger, je recommande d’apporter quelques collations pour occuper les petites pauses (compotes, biscuits, petits fruits, etc.). Si votre bébé est trop jeune, l’allaitement ou le biberon peut également aider à le calmer !

Faire des pauses

Comme je le dis juste en haut, si votre distance est relativement longue, je recommande fortement de faire des arrêts. Même quand Naomie avait deux mois, il était primordial de devoir arrêter après maximum une heure pour lui dégourdir les jambes. On s’arrêtait dans un parc, on la couchait sur un tapis et on lui donnait quelques jouets.

Avoir une liste de musique préférée de bébé

C’est vers ses 6 mois que Naomie a commencé à réellement s’intéresser à la musique, mais depuis ça nous sauve la vie ! Pour l’endormir, je lui joue une musique instrumentale que je lui chante depuis sa naissance et ça la calme et l’endort presque à tout les coups. Pour la divertir, on lui fait jouer une liste de comptines pour enfants. Ça ne fonctionne pas toujours, mais une fois sur deux oui. Ça vaut la peine d’essayer.

Recréer un espace un peu comme à la maison

Une fois arrivée sur les lieux, j’essaie toujours de recréer un espace de jeux et une chambre comme à la maison. Pour cela, j’apporte évidemment beaucoup de jouets, son tapis de jeux, sa couverture préférée, des toutous, son bruit blanc, sa veilleuse, etc. Tout pour que Naomie se sente chez elle.

Avoir du temps

Finalement, diminuer ses attentes quant au temps et accepter qu’on n’ait pas le temps de tout faire ni d’arriver à l’heure à la destination. Souvent, même si le trajet ne dure qu’une heure ou deux, on se planifie un avant-midi ou un après-midi complet pour faire le trajet (en incluant tous les arrêts).

Voilà ! Si vous êtes parents et que vous avez d’autres conseils à donner, n’hésitez surtout pas à les laisser en commentaires !

à découvrir

Laisser un commentaire


Notice: ob_end_flush(): Failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/larecett/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420