Ma grossesse

Par Katia Bricka

C’est à 33 semaines de grossesse, avec un bébé bien au chaud dans le bedon, que j’écris cet article. On dirait que je ne suis pas certaine de savoir quoi dire, mais je vais répondre aux questions qui me sont revenues le plus souvent de la part de mes abonné·es.

D’abord, pour faire une petite mise en contexte, je suis tombée enceinte au début du mois de mai (le 3 mai précisément) et ma date prévue d’accouchement est le 24 janvier. Ça arrive à grands pas ! C’est un mélange de fébrilité, de joie et de stress (évidemment) que d’attendre l’arrivée de notre fille. Mise à part qu’il nous reste la poussette à acheter, je pense qu’on est prêts (matériellement parlant, parce que mentalement, je pense qu’on ne l’est jamais vraiment) !

À combien de semaine j’ai senti bébé bouger ?

Je suis très chanceuse parce que j’ai senti bébé bouger très tôt malgré le fait que mon placenta soit devant. Vers 16 semaines, j’ai senti des petites bulles éclater dans mon bedon et mon mari aussi pouvait les sentir s’il mettait sa main. Vers 20 semaines, j’ai commencé à sentir des coups plus forts pour finalement sentir de très gros coups assez rapidement ! Sentir ma fille bouger dans mon ventre c’est possiblement ce que j’aime le plus de la grossesse.

Mes essentiels pendant la grossesse ?

Mes essentiels sont beaucoup en fonction de mes besoins et inconforts, donc ce n’est pas forcement un essentiel pour tous·tes !

  • Le trio de crème pour la grossesse de Attitude : La crème et l’huile permettent de garder mon corps bien hydraté et celle pour les jambes lourdes est utilisée pour mes massages de jambes tous les matins et soirs (puisque j’ai une très mauvaise circulation depuis environ ma 20ième semaine).  
  • Un gros oreiller de grossesse pour la nuit dans ce style : Clique ici. Ça améliore grandement mes nuits !
  • Des leggings et des chandails/t-shirts amples !
  • Mes bas de compression (ils sont faits sur mesure par une orthésiste et prescrits par ma médecin).

Ce que tu aimes le plus de la grossesse ?

Comme je l’ai dit plus haut, c’est définitivement de sentir bébé bouger ! D’avoir hâte qu’elle arrive et de la rencontrer. J’aime aussi voir mon amoureux s’émerveiller en sentant sa fille bouger et de le voir me trouver si belle. La connexion avec le bébé dans mon ventre est vraiment le fun, mais je pense que c’est tout ce que j’aime de la grossesse malheureusement. Bref, je suis impatiente de la rencontrer !

Ce que tu aimes le moins de la grossesse ?

À chaque trimestre, j’ai eu des maux différents. Au premier trimestre, la fatigue, les vertiges et les nausées ont beaucoup teinté mon été (et mon voyage en Californie). Mettons que ça rendait les journées moins agréables. Aussi, le premier trimestre vient avec une grande anxiété. On a encore aucun suivi médical et donc aucune certitude que tout va bien. Pour ma part, j’ai eu mon premier rendez-vous pour écouter le cœur à 12 semaines et j’ai trouvé l’attente interminable. Ensuite, le deuxième trimestre c’était les maux de dos. Le corps commence à changer et le ventre grossit, donc ça vient avec différentes douleurs. Des veines plus enflées (se rapprochant des varices) sont apparues sur mes jambes et des grosses douleurs se sont accompagnées de cette nouveauté ! Je suis bien suivi médicalement et je mets tout en place pour éviter que des varices ne se développent (massage, douche glacée, bas de compression, etc.). C’est aussi à ce moment que j’ai commencé à moins bien dormir. Au troisième trimestre, je dirais que le plus pénible c’est la nuit. Les douleurs aux fesses et aux hanches peuvent être insupportables… J’ai aussi beaucoup de reflux gastriques.

Parfois ça fait du bien de se plaindre un peu, mais je suis sincèrement reconnaissante d’avoir une très belle grossesse jusqu’à présent, dans le sens où j’ai pu continuer de bouger tous les jours et que je n’ai eu aucune complication pour le moment.

Quelles sont mes plus grandes inquiétudes ?

Oufff j’en ai plusieurs ! Présentement, l’accouchement et le retour à la maison avec un bébé naissant occupent la plupart de mes pensées. J’essaie de me dire que je me prépare bien pour l’accouchement (séance de physiothérapie, entraînement spécialisé pour les femmes enceintes, quelques lectures et l’écoute de podcasts) et que le reste est hors de mon contrôle. J’espère être une bonne maman. J’espère être suffisamment patiente et en mesure de lâcher-prise sur plusieurs aspects de ma vie aussi. Finalement, j’espère que je vais mettre mon orgueil de côté et demander de l’aide si j’en ressens le besoin. Le papa sera avec nous pour les six premiers mois ce qui est très rassurant !

Tes essentiels pour l’arrivée de bébé ?

Je ne partagerai pas une liste exhaustive ici parce que ce serait très long et que j’aurais peur d’oublier la moitié des essentiels, mais je repartage une liste qui me paraît très complète juste ici : Nécessaire pour bébé.

Est-ce que bébé sera végane ?

Des professionnelles de la santé en qui j’ai entièrement confiance nous ont fortement recommandé d’introduire tous les goûts et saveurs au bébé (encore plus important au niveau des allergènes comme le lait). C’est donc ce que nous ferons lorsque nous allons débuter la DME « diversification alimentaire menée par l’enfant ». Une fois que ce sera fait, bébé sera végane à la maison, mais à l’extérieur on ne lui imposera pas ce choix (comme pour la garderie, les fêtes d’ami·es, etc.). En grandissant, on lui expliquera pourquoi maman est végane et pourquoi papa ne l’est pas et on la laissera faire ses propres choix !

Est-ce que tu as continué à t’entrainer ?

Oui, c’était super important pour moi de rester active ! L’activité physique fait partie de ma vie depuis des années et ça me procure un bien-être incroyable au niveau de ma santé mentale, mais aussi de mon énergie au quotidien. Jusqu’à 20 semaines environ, j’ai continué mes entraînements d’avant grossesse. À partir de 20 semaines, j’ai commencé à m’entraîner avec un programme spécialisé pour les femmes enceintes qui a été conçu par une kinésiologue que j’adore : Le programme grossesse active. Il existe différents calendriers selon vos besoins et, pour ma part, j’ai encore l’énergie de m’entrainer 6 jours par semaine. C’est vraiment rassurant de savoir que ses entraînements sont adaptés à sa grossesse ! Si vous souhaitez l’essayer, j’ai d’ailleurs un code promotionnel donnant 15% de rabais : « KATIA15 ».

Comment vas-tu gérer la vie d’entrepreneure et le fait d’être maman ?

Je trouve ça beaucoup moins stressant de penser à ce scénario que si, par exemple, j’étais encore été travailleuse sociale et que je devais retourner travailler 40 heures par semaine avec des horaires fixes. J’adore la flexibilité que le fait d’être travailleure autonome m’apporte. Notre fille ira à la garderie quand elle aura une place et j’ai aussi la chance d’avoir une maman qui habite à côté et qui sera disponible pour la garder. De mon côté, ce sera assurément un gros ajustement, mais je sais que je vais m’adapter et j’ai même hâte de voir comment on va gérer tout ça elle et moi ensemble !

Donc voilà, je pense que ça fait le tour de ma grossesse et de vos questions. Évidemment, si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à m’écrire en privé ou à laisser un commentaire. Ça me fera plaisir de vous répondre !

à découvrir

2 Commentaires

Lidya décembre 6, 2022 - 2:03 pm

Merci de nous partager ça. Je suis enceinte de 27 semaines et c’est rassurant de pouvoir lire les impressions de d’autres femmes enceintes et voir comment elles vivent leur grossesse.

Répondre
Katia Bricka décembre 9, 2022 - 8:28 pm

Ohhh je suis contente si ça peut aider ! Bonne fin de grossesse à toi 🙂

Répondre

Laisser un commentaire


Notice: ob_end_flush(): Failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/larecett/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420